Post voyage, attention aux blues !


blues voyage - laitfraisecreation

Lorsqu'on part en voyage , on se focalise des mois entiers sur la préparation du circuit entre hôtels et excursions. Une fois dans l’aventure au bout du monde, on marche à longueur de journée de peur de louper un monument, le rythme nous dépasse, on se découvre même une cadence digne des randonneurs expérimentés . Il est quasi impossible de penser à votre routine habituelle , vous vivez voyage *et non pas vacances* ! Après deux semaines de marche intensive, de rencontres incroyables et de découvertes surprenantes, vous devez rentrer chez vous !

Vous avez pensé à tout, sauf au retourGardez-vous un jour tranquille pour votre retour et essayer de l’anticiper (que dois-je régler en rentrant, qu’est ce qui m’attend, où m’en suis-je arrêté), pour reprendre vos esprits. Par la même occasion, vous remettre du décalage horaire qui souvent ne vous oublie pas. Au début, il y a le plaisir de retrouver son lit *toujours le meilleur du monde, of course*, ses proches *qui nous ont quand même beaucoup manqué* et son chat d’amour *indispensable !*. Au début c’est l’euphorie ! Entre le partage des cadeaux souvenirs et des longues explications des anecdotes sur le pays, vous allez baigner dans un bonheur absolu. 

Madame déprime vient souvient dans les jours qui suivent *bonjour et pas enchantée !*. Elle peut se montrer sous différentes formes :  la fatigue, le manque de patience, l’énervement et d’autres statuts qui ressemblent de près à quelqu’un qui s’est levé du mauvais pied *oups*. Une certaine routine revient pointer le bout de son nez *repassage youpiii!*, les côtés négatifs de la France vous reviennent en pleine figure (pickpocket, intéressé, narcissisme, etc.) et pour couronner le tout vous retrouvez une météo merdique déplorable. Certains voyageurs ne vivent aucune déprime ni changement d’attitude. Pour ceux qui comme moi, ont attrapé le virus du voyage et souhaite déjà repartir *mais qui n’ont plus de sous, ahaha*, je vous propose mes solutions. 

Pour remédier à la nostalgie du blues du voyage nommé aussi  "travel blues" , je vous propose quelques occupations qui vont vous permettre non seulement d’assimiler que votre voyage est f-i-n-i *je ne suis pas la marraine la bonne fée, désolé ^^* et que vous pouvez que vous en réjouir !  


blues voyage - laitfraisecreationdéprime voyage - laitfraisecreation
blues voyage - laitfraisecreation
blues voyage - laitfraisecreation

Les occupations anti-déprime *yeaaaah*
1.    Décorez votre carnet de voyage  (voir mon article sur le road book)
2.    Faites un album de photo
3.    Développez vos compétences d’écriture ou de photos pour le prochain voyage
4.    Devenez touriste dans votre propre ville/pays *carrément moins cher !*
5.    Prévoyez des voyages plus courts (1 à 2 h de chez vous, voir article Marseille)
6.    Écrivez sur votre voyage (un city guide *exemple ici*, un roman, une nouvelle, une anecdote)
7.    Commencez à planifier votre future escale *ouiiiiiii*
8.    Apprenez à cuisiner les plats que vous avez mangés à l’étranger
9.    Prenez des cours de langue étrangère ou trouver une communauté de passionné de voyage
10.   N’oubliez pas, qu’on apprécie un voyage encore plus quand on connait le train-train du quotidien

déprime voyage - laitfraisecreationblues voyage - laitfraisecreationUn  voyage forge les hommes, certains disent qu’ils sont dangereux car ils nous ouvrent les yeux. Parfois le choc des cultures me rends dingue mais je préfère m’inspirer de tous ce que je vois ! 
Laitfraisecreation_travelblues




11 commentaires:

  1. super ton post! moi je me fais toujours un carnet pendant le voyage, j'ecris tout, je colle des tickets, des papiers que je ramasse la bas ahah, et+ ensuite quel plaisir de le relire, c'est comme voyager a nouveau!



    www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
  2. Hello,
    Le Blues post voyage, j'ai déjà connu un peu. Et c'est normal car quand tu vis une semaine ou plusieurs jours intenses, à faire des tonnes de choses, voir des tas de paysages différents de ceux que tu connais, retrouver ton quotidien peut vite sembler ennuyeux...
    J'aime bien l'idée de devenir "touriste dans sa propre ville". C'est une chouette idée, surtout lorsque l'on habite les grandes métropoles.
    Il est très chouette ton article, j'ai beaucoup aimé te lire. Comme d'habitude. =)
    Je te souhaite une bonne soirée. A bientôt. Bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne voyage pas (encore) beaucoup mais je vois a peut pres ce que tu veux dire... C'est un peu le sentiment que j'ai lorsque je rentre de vacance meme si je reste en France ^^
    Courage à toi et tu as de bonnes idées en tout cas ;)

    RépondreSupprimer
  4. Super intéressant ton article ! ça change de ce qu'on peut lire sur tous les autres blogs.
    Je n'ai pas le souvenir d'avoir ressenti de blues... au contraire au bout d'un moment j'ai hâte de rentrer chez moi, et je ressens une joie immense d'être sur mon sol français :). Je ne suis pas casanière mais j'aime être en France, bien que j'adore voyager.
    ah mais rencontrons nous à Londres ou Paris! des villes que j'adore... oui ça fait loin pour toi, je réagis à ton "voyagez en France" :)

    RépondreSupprimer
  5. Coucou ! très chouette article ! J'ai déjà connu plusieurs fois ce fameux blues d'après voyage, cette étrange mélancolie qui fait qu'on est dégoûtés d'être rentrés et qu'à part le lit et les proches, on voit pas bien ce qu'on fout là ^^ Mais en général, ça finit toujours par passer, c'est le temps de se réhabituer à la vie normale, au quotidien (et ça passe mieux quand il reste un peu de vacances quand on rentre de voyage que quand il faut direct reprendre le chemin du boulot!)
    Bisous ma belle, à bientôt !

    RépondreSupprimer
  6. Même après des petits séjours le "travel blues" est souvent là. Le retour à la réalité fait toujours mal ^^'. Tu as l'air vraiment très créatives, j'adore les petits bouts de tes albums de voyage, tu fais ça bien!

    RépondreSupprimer
  7. Super bon ton post, en plus c'est pas le genre d'articles qu'on voit partout ! N’hésite pas à visiter mon blog http://danslapenderiedunelicorne.wordpress.com :)

    RépondreSupprimer
  8. Coucou ma jolie, merci pour ce petit guide anti déprime post voyage ... Je fais partie de celles qui dépriment tellement quand elles rentrent ... Je passerais bien une semaine sous ma couette devant des séries et des chamallows à la suite d'un voyage ... Mais tes idées sont à noter, car elles sont très intéressantes, et je suis sûre, efficaces!

    RépondreSupprimer
  9. Oui quand je suis revenue de la Chine, j'ai passé la semaine enfermée chez moi.
    Et le retour du Japon a été dur aussi, surtout qu'il sont très respectueux et propre là-bas, et quand je suis rentrée j'ai eu un gros choc avec les gens impolis, ceux qui mettent la musique à fond dans le RER...

    En tout cas je fais tout le temps un album de mon voyage au retour, ça fait du bien oui :D

    RépondreSupprimer
  10. C'est une bonne idée cet article post voyage ! J'ai déjà connu ce sentiment désagréable. Un voyage ça nous éloigne du quotidien, ça nous aère l'esprit, ça nous permet aussi de fuir alors le retour est parfois difficile ^^
    J'adore l'idée d'essayer de cuisiner un plat goûté à l'étranger, comme pour s'évader encore un peu ^^

    RépondreSupprimer
  11. Ton article me donne tellement envie de partir en voyage et de rédiger un carnet de voyage, mais je crois que j'ai une petite idée pour détourner ce concept avec mon travail ;)
    Des bisous !

    RépondreSupprimer

 

Facebook

Instagram

Et moi ?