Top 3 des restaurants à Paris bien placés !


bonnes adresses paris

Cette semaine je propose une semaine sur le thème de Paris ! Vous avez sans doute déjà découvert mon fond d’écran de ma parisienne ici alors maintenant on va passer à ma deuxième passion après le dessin, la gastronomie ! 

Je me répète, mais j’aime Paris, je suis un vrai rat des villes (au grand dam de mon chéri) ! La première fois que j’y ai posé les pieds, j’avais l’impression de la connaître depuis toujours. C’est sûrement dû à mon papa qui me contait de nombreuses anecdotes sur les mémoires de la capitale. Mon challenge était de faire "aimer" ou du moins apprécier la ville à mon homme anti-ville/pollution/bâtiment/béton. Paris, symbole de l’économie mondiale du tourisme, ce n’est pas rien ! Alors que je croyais avoir perdu d’avance, il m’a avoué (peut-être pour me faire plaisir), qu’il avait adoré ce séjour *amaziiing*. Depuis, nous essayons d’y retournés au moins une fois par an pour découvrir de nouvelles galeries d’art ou des petits restaurants. Je vous présente donc mon top 3 des restaurants à Paris (spécialement bien placés !)

Régalade (Louvre – 10 min à pieds)

Si vous deviez en faire qu’un prenez celui-ci *loooove*

Dans le 1er arrondissement, nous testons un authentique Parisien fondé par Yves Camdeborde. Encore fallait-il le savoir... Un jour de pluie (nous sommes à Paris ne l’oublions pas !), nous nous précipitons par hasard dans un petit bistrot. En annonçant au serveur que nous n’avons pas réservé, il semble interloqué et nous fusille du regard (boulette !). Il nous annonce que nous avons beaucoup de chance et nous trouvons une place et on joue au coude à coude avec les voisins. Quelques minutes à peine, je comprends l'étonnement du serveur, la salle est au complet. L'ambiance est très agréable étant quasi collé à vos voisins vous discuterez assez facilement avec les tables voisines. On apprend ainsi l'origine du bistrot, ses alentours et le mythe qu'il véhicule ! 
 
Lors de la sélection de nos plats, une terrine de volaille entière est posée sur la table avec un gros pot de cornichons croquant. Elle était évidemment excellente ! J'ai du me stopper pour éviter de finir le plat et pour pouvoir attaquer notre menu ! Les noms des plats me font tous saliver je comprends, que je ne suis pas dans un simple bistrot de quartier mais dans un restaurant semi-gastronomique.
Au-delà des plats savamment cuisiné, je vous en conjure, il faut absolument que vous goûtiez au riz au lait ! Je lui décerne le prix Nobel du meilleur riz au lait de ma vie à la " régalade Saint-Honoré ". Ici, c'est anthologie du riz au lait servi dans un saladier sans fond avec une cuillère en bois, qui mérite sans conteste sa place de number 1. Une recette chiadée, généreuse, douce, sucrée et fondante. Après ça vous pourrez mourir en paix, promis !


La table des anges (Pigalle - 10 min)

Sans même être des anges, nous avons passé la porte du paradis pour nous asseoir sur un nuage parisien. Loin des dessous affriolants de Pigalle mais dans la célèbre rue des martyrs se cache "La table des anges".
On s'installe dans ce bistrot parisien convivial et chaleureux. La pièce est fortifiée par des murs en pierres apparentes, seules les chaises en bois et la mandoline rouge brique la colorent modestement. Nous nous sommes installées sur le fond du restaurant près de la verrière vue sur un petit jardin.
On nous apporte un bouillon chaud à base de fenouillet, menthe et gingembre qui nous requinque du froid en attendant qu'on nous apporte nos commandes (petit bonus à la carte des vins qui propose un large choix, du verre à la bouteille).

En entrée ce sera une terrine généreuse avec un confit d'oignons rouges, puis une joue de bœufs mise dans une grosse cassolette. Seul déception le désert qui était trop grumeleux à mon goût (panna cotta de banane aux fruits de la passion).

Happy Days Diner  (Musée George Pompidou – 5 min à pied) 

Pour appâter l’homme, j’étais obliger de lui faire mange un big burger ! 

You are the one I want want, oo, oo, ooh, honey.
The one that I want. oo, oo, ooh, honey. The one that I want.
oo, oo, ooh The one I need. Oh, yes indeed !!!

Happy Days Diner est un véritable fast-food américain qui vous transporte dans l'univers de Grease.
Une Ambiance fifties : couleurs flashy, jukebox, objets vintages et musique rock'n'roll sont au programme. Le décor quand à lui à tout pour plaire avec ses banquettes bleue flashy ou l'on se prendrait  pour Sandy Olsson ou Danny Zuko de la série culte. Des vinyles et des affichages lumineux néons arborent les murs de façon soft, tout dépend votre tolérance oculaire face au kitch.

Au menu, une nourriture typiquement américaine : méga burgers de toutes sortes, omelettes, hot dog et autre repas finger food. La carte propose beaucoup de choix,( peut-être trop on doute de la fraîcheur des produits). En dessert vous pourrez choisir parmi une dizaine de milkshake maison, le fameux cheesecake, des maxi
Brownies,  ou les oréos au beurre de cacahuètes ! Je trouve cette carte imbuvable du à l'overdose de typographie et d'informations (l’infographiste est de retour). Petit conseil d’amis prenez un hamburger raisonnable si vous voulez tester les milkshake (je vous aurais prévenu !).
 
Et vous quelles sont vos bonnes adresses ? 


4 commentaires:

  1. oh j adore le cadre de Happy days ! voilà un endroit que j adorerais tester!
    bise


    http://www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup l'ambiance American fifties de HD Diner ^^

    RépondreSupprimer
  3. Chouette article ! Ca donne tellement envie que j'aurai volontiers admiré les photos de tes plats :)
    Je ne suis pas du tout "pro-Paris", au contraire j'ai beaucoup de mal avec cette ville, mais au moins si je décide d'y retourner je saurai où bien manger :)
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ton article :) Je suis moi même amoureuse des bons restaurants Parisiens...
    ...Je n'ai testé aucun des ces trois là.

    Mais ça va venir.

    A bientôt

    RépondreSupprimer

 

Facebook

Instagram

Et moi ?